n° 239 a – La surdicécité déc. 2015

Faut-il écrire surdi-cécité ou surdicécité ?

En deux mots : un enfant sourd plus un enfant aveugle.

En un mot : un handicap particulier, une personne particulière avec un développement particulier.

Sommaire

Dossier

Surdicécité et développement de la communication

Jacques Souriau, ancien directeur du CRESAM

Un peu d’histoire

Marie Heurtin : le film

Surdicécité : regardons les choses en face

Stefan Spring, Directeur des centres de consultation de l’UCBA

Communication interpersonnelle et double handicap sensoriel

Comprendre la surdicécité : quelques pistes.

Extraits du journal de la FFSN (Fédération francophone des sourds de Belgique)

Rubriques

Rencontrés au fil des pages : Multi, poly, plury, sur… handicap

Michèle Collat

Les neurosciences  : Faut-il encore écrire à la main ?

Catherine Pomarède


Pour accéder à l’intégralité de ce numéro, vous devez être abonné ou adhérent. Si c’est votre cas, entrez ci-dessous le mot de passe qui vous a été communiqué.

Vous n’avez pas de mot de passe ? Devenez adhérent ou abonnez-vous !