n°2 – La communication non visuelle ou visuelle perturbée

Image de présentation des hors-séries

n°2 octobre 2011 : 15 €
Claude Schepens

Psychologue, Président honoraire de l’ALFPHV (Association de Langue Française des Psychologues spécialisés pour personnes Handicapées Visuelles), Collaborateur Scientifique de l’Université de Mons, Formateur des personnels spécialisés

La vision est un acte qui permet une connaissance efficace d’une partie de notre environnement. La cécité ou la grande malvoyance empêche ou perturbe la communication visuelle.

La personne déficiente visuelle doit mettre en place des stratégies compensatoires personnalisées dans toutes les situations de la vie quotidienne.
Cette adaptation génère des difficultés qu’il est important de connaître et que ce fascicule va tenter d’analyser.

En collaboration avec Michèle Collat, Professeur des écoles honoraire

Les thèmes abordés

S’agissant de l’œil, ne dit-on pas ?

  • A l’enfant
  • Mais aussi …

Le regard peut manifester bien des intentions, des états d’âme, des affects plus ou moins conscients,  ne dit-on pas que le regard serait le reflet de l’âme ?

L’on dit… mais aussi… mais encore… et enfin… et le comble : un regard aveugle

Conclusion

  • De la part de la personne aveugle
  • De  la part de son interlocuteur
  • De part et d’autre
  • Et quelques suggestions

Je veux commander !